Vendre sur des plateformes en ligne

D’après le baromètre Raffour Interactif/Opodo,

84% des Français partis en 2019 ont préparé en ligne leurs séjours (contre 79% un an plus tôt). Cinq points de plus, c’est une progression significative…

60% des Français partis ont réservé tout ou partie de leurs séjours en ligne l’an passé, contre 55% en 2018…

L’achat Internet à partir du mobile a séduit de nombreux consommateurs en 2019 : + 3,1 millions, soit + 23,7 % sur un an

Des constats qui en disent long sur l’importance d’avoir une présence en ligne… Vous vous dites peut-être « c’est bon j’ai un site internet et une fiche Google My Business » malheureusement cela ne suffit pas toujours !

Le recours à des plateformes en ligne (OTA) est souvent nécessaire pour gagner en visibilité. Le tout est de bien les choisir !

Trouver les bon canaux de distribution

Vendre son offre à travers un intermédiaire nécessite de bien connaître son positionnement et ses clients.

Certaines plateformes sont plus ou moins incontournables : Booking, Airbnb, Expedia…

Alors oui ! ces plateformes vous prennent des commissions sur chaque réservation effectuée sur leur site pouvant aller jusqu’à 20 % du prix de votre offre ! C’est un coût !

Aujourd’hui il faut pouvoir trouver un équilibre et surtout inverser la tendance entre réservation réalisée sur les plateformes et réservation réalisée en direct.

 

Finalement, en choisissant d’aller sur une plateforme, votre objectif premier sera d’évaluer dans quelle mesure elle pourra vous rapporter des réservations en direct.

voici quelques conseils pour atteindre cet objectif :

  • Afficher un tarif plus avantageux sur votre site plutôt que sur la plateforme choisie (c’est la parité tarifaire !)
  • Fermer les plannings sur des périodes où il est facile pour vous de remplir sans l’aide des plateformes en ligne
  • Faciliter le parcours d’achat sur votre site internet avec un module de réservation et donner la possibilité pour l’internaute de payer en ligne
  • Récompenser les clients qui font cet effort de passer en direct après vous avoir vu sur ses plateformes !

Il existe aussi d’autres plateformes en ligne plus spécialisées

  • Vaovert, plateforme d’hébergement éco-responsable
  • Abracadaroom, plateforme d’hébergement insolite
  • La cabane en l’air, plateforme d’hébergement insolite
  • Family trip, des hébergements, séjours pour les familles…
  • Kookooning, plateforme d’hébergements mais pas que !!!

Une fois que vous avez choisi les plateformes qui vous conviennent et qui permettent une bonne distribution de votre offre, il faudra veiller à faire fonctionner ce système de distribution. Plus vous avez de plateformes sur lesquelles les internautes peuvent réserver, plus le risque de surbooking est élevé.
Pour limiter ce risque, il existe une solution: Le Channel Manager

Le Channel Manager

Pas de panique !

Il existe un fabuleux outil qui s’appelle…. le Channel Manager. Cet outil va permettre de synchroniser votre planning avec les plateformes en ligne de façon instantanée sans que vous n’ayez rien à faire. Il est souvent proposé avec une solution d’outil de vente en ligne.

Depuis plusieurs années, on observe une vraie remise en question du monopole des OTA. Tout le monde voudrait s’en passer mais force est de constater qu’ils permettent de remplir les plannings de bon nombre de professionnels, sur des réservations de dernière minute par exemple, ou des réservations provenant d’une clientèle internationale, ce sont autant de clients potentiels que vous n’auriez pas pu toucher autrement.

Une fois que ces clients ont poussé la porte de votre hébergement, c’est à vous de tout faire pour qu’ils se sentent bien, qu’ils aient envie de revenir et qu’ils réservent en direct la prochaine fois 😉

Être accompagné

dans cette étape